Le blog d'échecs & informatique - Echecs et informatique sur PC-Windows

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal :

Komodo 13 offert gratuitement

Publié par Rob dans Moteur · 4/5/2022 13:02:29
Tags: komodo13

Après Komodo 12 1.1 c'est Komodo 13.02 qui est libéré et donc désormais accessible gratuitement. Avant d'en parler, une précision : dans mon article sur K12 j'avais annoncé que le moteur frisait les 3400 Elo, en me basant sur une évaluation CCRL 40/15. qui classait un "Komodo 12 64-bit 4CPU" à 3379 Elo. En fait, la version 12.1.1 est nettement moins forte. La complete list de CCRL la classe à 3179 Elo, sur une machine à 4 cœurs.  A ma décharge, on a un peu de mal à s'y retrouver dans la multitude des sous-versions de Komodo, dont certaines affichent des changements et des gains en force très importants par rapport à la précédente sous-version. Passons.



La V13.02 qui nous est proposée pointe, sur un 4 CPU, à 3392 Elo. Cette fois pas d'erreur, c'est bien la bonne cote. Ce qui nous fait un gain de 218 Elo. C'est considérable !
Comme pour la V12, cette V13 n'est pas la plus aboutie de la série, mais on peut quand même compter sur des améliorations significatives dans d'autres domaines que la force. Je sais notamment que la recherche MCTS, inaugurée sur K12 et encore expérimentale, a nettement progressé sur la V13. Je n'en sais pas plus mais Komodo, qui reste depuis des années dans la poignée des meilleurs moteurs d'échecs, est un produit en évolution constante. La mise à disposition gratuitement de cette V13 est donc une très bonne nouvelle.

Le menu de configuration du moteur est quasiment identique à celui de la version précédente. La seule nouveauté vient de la prise en charge de l'architecture NUMA, accès "non-uniforme à la mémoire", qui fluidifie les flux de données entre la mémoire et les processeurs. Un changement qui restera anecdotique pour la grande majorité des utilisateurs, pour deux raisons :
1) Cela ne commence à avoir réellement de l'importance que sur les machines dotées de 8 à 12 cœurs.
2) La prise en charge de NUMA est en fait automatique et d'ailleurs les auteurs conseillent, sauf but particulier, de conserver le paramètre par défaut choisi pour Windows, en l'occurrence "0". Les forcenés de l'optimisation pourront cependant consulter cette page des auteurs de Komodo. Cherchez, vers le bas de la page, la section "NUMA Offset and NUMA Support".

Voir l'article concernant Komodo ?




Réglage des vieux programmes Dos

Publié par Rob dans Autre · 11/4/2022 20:07:33
Tags: dosboxcycles

Le site de logiciel abandonné Abandonware France poursuit depuis plusieurs années l'objectif d'automatiser petit à petit tous les vieux programmes Dos fonctionnant avec l'émulateur Dosbox. En clair, il s'agit en quelque sorte d'encapsuler l'antique programme dans Dosbox, ce qui donne un setup installable comme un programme Windows et se lance de la même façon. Dernièrement, presque tous les programmes d'échecs Dos dont je parle sur ce site ont bénéficié de cette "promotion".

Seulement il y a un petit hic. Par défaut le paramètres "cycles" de Dosbox est fixé sur auto, ce qui veut dire que dosbox adapte le nombre de cycles exécutés par vos processeurs de façon à ce que les jeux d'action tournent à une vitesse raisonnable sur nos ordinateurs beaucoup plus rapides que ceux des années 80 et 90. Sur l'ordinateur que j'utilise pour les échecs, une machine de bureautique assez encienne à double-coeur,  le nombre de cycle est par exemple de 3000. Soit beaucoup moins que ce dont elle est capable. Conséquence : la réflexion du moteur d'échecs est beaucoup plus lente qu'elle ne devrait et sa force chute.
Or, les versions automatiques des programmes d'Abandonware France ont systématiquement le paramètre "cycles" fixé sur auto. Heureusement, c'est un problème très simple à résoudre.
Une fois le programme installé, ouvrez son dossier et recherchez le fichier "dosbox-test.conf". Faites un clic-droit dessus et faites "ouvrir avec" > "Bloc-notes" ou "Word-pad". Cherchez à peu près au milieu du texte le bloc :

core      = auto
cputype   = auto
cycles    = auto
cycleup   = 10
cycledown = 20


Remplacez "cycles = auto" par "cycles = max". Lancez le programme et vérifiez en haut de la fenêtre de l'interface que "Jeux X - max 100%" a remplacé "Jeux X -3000 cyles/ms". Le programme va fonctionner à présent au mieux des capacités de votre ordinateur.



Ce petit réglage concerne actuellement :

Bobby Fischer Teaches Chess

Chessmaster 4000 Turbo

Kasparov's gambit

Sargon V - World Class Chess




Pychess

Publié par Rob dans Interface · 5/4/2022 11:27:36
Tags: pychess

Voilà longtemps que certains lecteurs d'Echecs & Informatique me reprochaient, gentiment, de ne pas parler de l'interface Pychess. Venu du monde Linux, Pychess est assez différente de toutes les autres interfaces. Différente, mais puissante et moderne.


Ci-dessus, l'un des échiquiers et des jeux de pièces possibles pour jouer avec Pychess...

Voilà donc enfin l'article sur Pychess, comme je l'avais promis. Pour la première fois par contre, sur ce site,  je ne suis pas l'auteur de l'article. C'est Fabien Sauser qui s'y est collé, après m'avoir donné un sérieux coup de main pour le développement de la personnalité Euwe pour Rodent IV et la série des moteurs "grand maître". A présent, Echecs & Informatique peut se prévaloir d'une équipe. J'espère qu'elle continuera à s'étoffer, parce qu'il y a encore du taf dans la matière !

L'article de Fabien est du type "En bref", qui balaie l'ensemble des possibilités du logiciel, sans trop entrer dans les détails. Pychess n'en a pas besoin. Très bien françisé, simple et intuitif d'usage, il est polyvalent mais loin de la complexité d'Arena ou de Scid vs PC.  Il plaira certainement à tous ceux qui veulent un outil généraliste fiable et agréable à regarder mais aussi très facile d'emploi.



Personnllement, je suis un peu en stand by, le Covid m'ayant mis une bonne claque, dernièrement. Il faudrait sans doute que je m'attaque à la révision de l'article sur Lucas Chess. Mais je vais d'abord me reposer un peu...

:-)




Quoi de neuf ?

Publié par Rob dans Autre · 25/3/2022 10:27:02
Tags: gmpychess

Pas grand chose de publié ces dernières semaines dans Echecs & Informatique. Je bosse sur les réglages de force des moteurs GM et j'ai restructuré le site dont le plan ressemblait de plus en plus à un plat de spaghettis. De son côté, Fabien Sauser a entrepris de tester PyChess.

Réglage de force des moteurs GM

Un ordinateur tourne en permanence depuis un mois afin de confronter les moteurs "Grand Maître" les uns contre les autres à différents niveaux de force. Ce n'est pas pour le plaisir de les voir s'affronter mais pour affiner le réglage de niveau de chaque moteur.  Le réglage Elo est en effet étalonné pour des parties blitz et présente sa fiabilité maximale avec le profil standard. Or, les profils de grands maîtres se révèlent nécessairement plus ou moins efficaces. En général, plus le profil s'éloigne des paramètres standards de Rodent IV, plus la force faiblit. Les profils dotés de valeurs extrêmes peuvent même enregistrer des chutes de Elo spectaculaires. Ainsi, le profil Tal réglé à 2800 Elo dégringole à 2416 Elo en partie 40/10.  La force réelle du moteur Tal dans ce format est inférieure de plus de 380 Elo à la valeur affichée !



Les écarts vont varier beaucoup aussi en fonction du format de la partie et du niveau de force choisi. Un moteur GM faible à 2800 Elo en partie 40/10 pourra ainsi se comporter beaucoup mieux en parties à faible niveau Elo ou en blitz.
Mon idée est de faire une mesure à 1200, 1600, 2000, 2400 et 2800 puis de tracer une courbe entre 1200 et 3000 Elo et de m'en servir pour ajuster le réglage de niveau de chaque moteur. Idéalement, il faudrait que je le fasse en parties 40/10 et en parties blitz. Le problème est que ça fait beaucoup de parties à jouer !
Il y a 29 moteurs différents, y compris le Rodent IV standard, soit 406 parties par niveau de force et par format. Ce qui fait plus de 4000 parties à jouer. Je ne suis pas encore au bout de mes peines…

Restructuration du site

Echecs & Informatique était initialement un dossier de mon site Robinson jeux gratuits dont j'ai extrait les pages pour le transformer en site autonome. La structure n'était pas du tout adaptée et l'ensemble était des plus brouillon. Je viens de tout réorganiser, ce qui m'a demandé ensuite de restaurer manuellement plusieurs centaines de liens brisés. Pardon a tous ceux qui ont visité le site ces derniers jours et qui ont certainement eu du mal à naviguer d'une page à une autre.

PyChess

Certains lecteurs apprécient beaucoup cette interface et espèrent bien un article analogue à ceux que j'ai écrit pour Arena, Lucas Chess ou Scid. Fabien Sauser m'a proposé de s'y coller. De mon côté, je vais dépoussiérer l'article concernant Lucas Chess, qui a besoin d'une petite actualisation.





Quels projets pour ce site ?

Publié par Rob dans Autre · 23/2/2022 12:28:04
Tags: maiagmprojets

Moteurs "Grand Maître"

Maintenant que toutes les personnalités GM de Rodent IV sont disponibles, je vais laisser un peu de côté les développements autour du moteur d'échecs de Pawel Koziol. En attendant, un ordinateur tourne actuellement jour et nuit pour une série de tournois entre tous les moteurs GM. Ceci devrait permettre de les classer finement par niveau de force et éventuellement corriger le réglage de force des différentes personnalités. Afin, pour être clair, qu'un niveau 1600 Elo correspondent vraiment à un niveau 1600 Elo.



Lucas Chess

L'article sur Lucas Chess, qui est en réalité un mode d'emploi complet en français, est l'un des plus lus du site depuis toujours. Il faut préciser qu'il est conseillé par les auteurs de Lucas Chess comme l'une des principales sources documentaires en français sur ce programme d'échecs. Par contre il date un peu et depuis la diffusion de Lucas Chess R, l'interface a subi des transformations assez importantes. Bref, l'article est en partie obsolète, même s'il reste toujours très utile. Une révision s'impose.

Pychess, BanksiaGUI, Nibbler et Cutchess

Plusieurs excellentes interfaces gratuites sont déjà très bien documentées sur Echecs & Informatique, mais certaines autres y mériteraient certainement une place. On m'a demandé à plusieurs reprises de tester Pychess, y compris mon collègue Fabien Sauser.  Il y en a d'autres. Je pense en particulier à BanksiaGUI et Cutechess. Enfin, l'interface Nibbler, lié à LC0 et dont j'ai déjà parlé succinctement, arrive maintenant à maturité.
Chacune de ces interfaces a des particularités qui les distinguent des autres et justifient au moins quelques développements. Ainsi, Nibbler affiche la réflexion en cours sous une forme graphique beaucoup plus parlante que des wagons de positions défilant dans une zone de notification, comme c'est le cas avec les autres interfaces. BansiaGUI comme Nibbler offrent par ailleurs des fonctionnalités spécifiques à Leela Chess Zero. Et les évolutions liées à ce programme neuronal (voir Maia plus bas) nous imposent un surcroît d'attention.

Maia

Maia est une évolution de Leela Chess Zero qui devrait intéresser beaucoup les animateurs de clubs. Des universitaires américains et canadiens ont en effet publié neuf fichiers de poids pour Leela Chess Zero constitués chacuns à partir de 15 millions de jeux classées du site de jeu en ligne Lichess,  dans les niveaux 1100 à 1900 Elo. Le but ici n'étant pas d'obtenir la force la plus élevée mais une façon de jouer typiquement humaine, avec ses défauts récurrents.  Jamais on n'aura été plus proche du jeu humain qu'avec Maia, qui devraient ainsi devenir un outil d'entraînement très efficace pour les élèves des écoles d'échecs.
Les animateurs de ce projet travaillent par ailleurs à la mise au point de réglages fins permettant d'ajuster le moteur afin de le forcer à jouer les mouvements d'un joueur particulier.
Compte tenu de ce que je voulais faire de ce site, le sujet Maia est clairement une priorité. J'en parlerai en détail très bientôt. En attendant, vous pourrez toujours consulter le site officiel de Maia.

Autres moteurs

Ça bouge en ce moment dans le domaine des moteurs d'échecs. Les versions NNUE de plusieurs anciens moteurs commencent à arriver. Ainsi Ed Schröder, qui n'avait plus rien modifié sur son excellent ProDeo depuis des années, propose tout à coup une version NNUE, beaucoup plus puissante que le dernier ProDeo disponible. Pawel Koziol a également produit une version NNUE de Rodent qui conserve en partie le système d'accord de personnalité. Ce n'est pas encore une version officielle mais cela pourrait le devenir.
Enfin, des lecteurs me conseillent souvent des moteurs avec lesquels ils ont l'habitude de jouer et dont ils souhaiteraient que je parle ici. J'ai promis d'en lancer quelques uns pour voir ça de plus près.

Nouveaux contributeurs ?

Tout cela fait beaucoup de travail pour une seule personne. Récemment, Fabien Sauser est venu me prêter main forte, notamment sur les développements concernant Rodent et j'ai beaucoup apprécié son aide. J'aimerai avoir d'autres contributeurs, afin que se forme autour du site une véritable équipe. Je vous en reparlerai bientôt.

Rob





Anciens articles
Retourner au contenu | Retourner au menu _gaq.push(['_trackPageview']); (function() { var ga = document.createElement('script'); ga.type = 'text/javascript'; ga.async = true; ga.src = ('https:' == document.location.protocol ? 'https://ssl' : 'http://www') + '.google-analytics.com/ga.js'; var s = document.getElementsByTagName('script')[0]; s.parentNode.insertBefore(ga, s); })();