Lichess- utilisation avancée - Echecs et informatique sur PC-Windows

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal :

Serveurs de parties

Lichess - utilisation avancée


Dans l'ensemble, l'ergonomie des fonctions de Lichess est excellente, très intuitive. Heureusement car, principal défaut du site, les documents d'aide sont rares et lorsqu'ils existent, ils sont exécrables ! On arrive toujours à se débrouiller, mais les fonctions les plus complexes auraient tout de même méritées un peu d'explication. Cette page devrait y remédier au moins en partie.


Menu de l'article

Les Outils de Lichess
    Échiquier d'analyse : analyse de parties
    L'explorateur d'ouvertures
    L'éditeur de positions
    Importation de parties
    Recherche avancée
Une première approche des "Études"
    Exemple de création d'une étude
    Tout transformer en étude
    Gérer les études




Les Outils de Lichess


Le cinquième et dernier item du menu général rassemble des outils dont certains - le module d'analyse, l'explorateur d'ouvertures - sont assez complexes à mettre en oeuvre. Revue de détail :  


Échiquier d'analyse : analyse de parties

Menu "Outils" > "Échiquier d'analyse" ou suivre ce lien.

… mais l'approche la plus naturelle est d'accéder au module depuis les parties de votre profil sur Lichess.

Lichess propose un module d'analyse de parties qui est moins pointu que celui de Lucas chess mais qui a l'avantage d'être immédiatement disponible pour faire le bilan d'une partie qu'on vient de terminer. Avec le module de création d'études, c'est l'outil  le plus technique et bien sûr il n'y a pas l'ombre d'une explication sur le site. Ce qui suit pourra donc être utile.


Comment accéder au module d'analyse ?

1/ Pour commencer il vous faut avoir joué au moins une partie (quoique, on peut aussi importer une partie au format pgn, nous verrons cela plus loin). Ensuite vous ouvrez votre profil (tout à haut à droite de l'interface). Sur la page, activez l'onglet "x parties" et choisissez la partie que vous voulez voir analysée.
Enfin, cliquez sur le bouton "Échiquier d'analyse".

2/ Sous l'échiquier, vous trouverez à présent un gros bouton bleu "Demander une analyse automatique" (descendez avec les ascenseurs si vous ne le voyez pas).  Cliquez dessus et l'analyse commence.

3/ Le moteur d'analyse explore votre partie en commençant par la fin. Il ne réfléchit pas très longtemps pour chaque coup et donc c'est assez rapide. Lorsque le processus est terminé, le moteur a collecté un grand nombre de données qui sont communiquées sous diverses formes :
➤Affichage des coups sur l'échiquier, avec aides visuelles
➤Graphe synthétique
➤Evaluation en centipion de la valeur de chaque position
➤Graphe des temps par coup
➤Commentaires (en anglais) dans le corps de la partie, avec éventuellement proposition d'une ou plusieurs variantes plus performantes.
➤Enfin, vous aurez droit aussi à un bilan résumé de votre partie avec listage des imprécisions, erreurs, gaffes et perte moyenne de point pour toute la partie en centipion.


Une analyse terminée


Les analyses restent bien sûr attachées à vos parties et pourront être consultées à tout moment.

Le module peut aussi analyser une partie préalablement chargée à partir d'un fichier au format PGN. Une fois la partie affichée, le bouton "Demander une analyse automatique" apparaîtra automatiquement sous l'échiquier.

Enfin, le module pourra être utilisé pour analyser le contenu d'une étude. Il y a une barre d'outils sous l'échiquier en mode "Etude". Cliquez sur le bouton "Analyse de l'ordinateur", puis sur le bouton "Demander une analyse automatique".
Attention : il faut que le chapitre de l'étude soit terminé car nous n'avons droit qu'à une seule analyse par chapitre.



Voir plus bas le chapitre sur le module de création d'études.


Le graphe synthétique

Sur l'image d'une partie analysée, ci-dessous, on observe une courbe de joueurs modestes, qui font l'un et l'autre beaucoup de fautes. Les écarts sont considérables. Les courbes de joueurs de premiers plans sont toujours beaucoup plus "plates", leurs erreurs étant rares et mineures.



Voici comment interpréter ce type de graphe :

➤Si vous avez les blancs, vos meilleurs coups sont signalés par des positions positives sur l'axe des ordonnées. Autrement dit, le graphe dessine des pics vers le haut. Et les plages de blanc visibles montrent les périodes durant lesquelles les blancs avaient l'avantage.  
➤Lorsque les noirs l'emportent, la position pointe vers le bas. Les pics vers le bas et les plages de gris foncé représentent les périodes où les noirs avaient l'avantage. Et inversement, évidemment.

L'évaluation de la position

En la matière, il y a des conventions utilisées à présent par tous les modules sérieux d'analyse de parties. A chaque position, Stockfish attribue une valeur, notée en centipion (un centipion représente 0.01 de la valeur d'un pion).
L'évaluation est toujours faites relativement aux blancs, ce qui est une autre manière de dire la même chose que ci-dessus. Autrement dit, quand les blancs gagnent les valeurs des positions sont positives. Lorsqu'ils perdent les valeurs sont négatives. Alors que pour les noirs c'est exactement l'inverse: les bons coups ont toujours une valeur négative.  


Le graphe des temps par coup

On y accède en cliquant sur "Temps par coup", sous le graphe synthétique. Ce n'est pas le plus important mais ce tableau vous renseigne sur le temps que vous avez mobilisé à chacun de vos coups, ce qui peut être intéressant à connaitre.




Le corps de partie

On se déplace naturellement dans la partie à l'aide de la molette de la souris, avec les boutons de déplacement  ou en cliquant sur les coups dans le corps de partie. Les coups sont annotés d'abord au moyen des codes NAG 1 à 6. En général le NAG est suivi d'un commentaire en anglais. Les plus courants :

Mistake =  mauvais  coup (?)
Blunder : très mauvais coup, gaffe  (??)
Inaccuracy : coup douteux (?!)
… suivis d'une proposition de meilleur coup : "xy was best".
Je n'ai jamais vu un commentaire positif. Faire des compliments ne semble pas faire partie des préoccupations du couple Lichess-Stockfish !
Autre phrase courante :
Checkmate is now unavoidable = L'échec et mat est désormais inévitable.


Évaluation du coup

Le gain ou la perte de valeur du coup est affiché en gros en haut en gauche du corps de partie et en plus petit à droite de la notation du coup.


Le bilan résumé

Ce bloc situé à droite du graphe est un excellent aperçu des erreurs de la partie, pour les blancs comme pour les noirs. Il liste les coups fumeux (Imprécisions), les erreurs et les gaffes. Cliquez sur chacun d'eux et Lichess affichera aussitôt la position sur l'échiquier. S'il y a plusieurs imprécisions, erreurs ou gaffes, cliquez sur la ligne à plusieurs reprises pour passer de l'une à l'autre.
Ici est également évaluée la perte ou le gain de points pour toute la partie par rapport à zéro.
Enfin le bouton bleu "Apprendre de vos erreurs" affiche la position tout en vous suggérant de trouver un meilleur coup.
Excellent.


Point divers

A droite des boutons de déplacements, un bouton permet d'ouvrir un menu de réglage du module d'analyse. Il est intuitif. Juste quelques remarques :

➤La
"jauge d'évaluation" est une autre manière de représenter la qualité d'une position. Elle n'apparait toutefois que si l'analyse instantanée est activée.
Lignes d'analyse ou MultiPV : il n'y en a qu'une seule par défaut. Il est possible d'en demander plus (jusqu'à 5)
Processeurs : ici, Lichess ne mobilisait qu'un coeur de ma machine. Mais bizarrement, il ne voit pas que ma machine en a deux...
Mémoire : 16 mo par défaut c'est faible pour un moteur tactique comme Stockfish. Si vous avez au moins 4 Go de ram, n'hésitez pas à pousser à 64 Mo.

Notez enfin la possibilité de rejouer toute la partie, ou seulement en allant d'erreur en erreur.


Importation de parties

Lichess peut aussi analyser n'importe quelle partie au format Pgn. Enfin... pas tout en fait.  J'ai eu quelques refus, avec le message "PGN non-valide", alors qu'il s'agissait de parties jouées avec l'interface Arena. Par ailleurs, il n'accepte que les pgn simples, pas les collections de parties.

Pour charger une partie, menu principal "Outils" > "Importer une partie". Vous pouvez alors soit aller chercher un pgn sur votre ordinateur, soit coller directement le texte d'un Pgn dans le champ "Coller le PGN ici".

Une fois le Pgn chargé, cliquez, sous l'échiquier sur "Analyse de l'ordinateur", ce qui fait apparaître le gros bouton bleu "Demander une analyse automatique".

Exportation de parties

Inversement, vous pourriez avoir besoin d'exporter vos parties Lichess analysées au format Pgn. ou Fen.  Pour cela, revenez dans une partie avec le module d'analyse et cliquez sur le choix "FEN & PGN" sous l'échiquier, à droite.



Vous pouvez copier le Fen de la partie, télécharger le Pgn brut ou avec les annotations de la partie analysée.
Enfin vous pouvez aussi obtenir le code d'incrustation de la partie pour l'insérer dans un site Web ou encore un gif animé de la partie (faire "Enregistrer sous" d'un clic droit sur le gif pour le sauvegarder).


Un module plutôt "grand public"

Stockfish a beau être très fort, il ne consacre qu'une seconde de réflexion par 1/2 coup et c'est trop juste pour une analyse pointue. J'ai fait analyser par Lucas Chess une partie déjà explorée par Lichess, mais en donnant 6 secondes à Stockfish. Le graphe synthétique est très ressemblant mais pas identique. Les évaluations varient parfois sensiblement. A mon humble avis, les joueurs de haut niveau ne pourront se contenter qu'occasionnellement du module de Lichess. Pour les joueurs de force moyenne, la très grande majorité, ce sera en revanche tout à fait suffisant. Aucune bourde de quelque importance n'échappera à Stockfish, même s'il ne dispose que d'une seconde pour réfléchir. Et comme le module est simple à utiliser, très parlant, très pédagogique, il confirme sa vocation "grand public".


L'explorateur d'ouvertures

Menu "Outils" > "Explorateur d'ouvertures" ou suivre ce lien.

L'explorateur d'ouvertures de Lichess est un précieux outil, très utile pour la construction d'études. Il fonctionne de manière assez proche de l'explorateur d'ouvertures de Scid vs PC : vous avez un échiquier avec les pions en position de départ et à droite, en dessous de la zone de notation, s'affichent les coups possibles de l'ouverture, classés par popularité. C'est une arborescence dans laquelle il est facile de se déplacer. A tout moment Lichess compare vos mouvements avec le contenu de sa base Eco et vous fourni le code Eco et le nom de la variante ou de la sous-variante - en anglais, c'est son seul défaut.   


Une ouverture "Quatre cavaliers", variante italienne (code Eco C46)


Pour chaque coup possible, vous obtenez de précieuses informations statistiques : le pourcentage de parties gagnées par les blancs avec cette ouverture (zone blanche), le pourcentage de parties nulles (zone grise), le pourcentage de parties gagnées par les noirs (zone noire) et le nombre de parties contenant cette séquence - ce qui donne une idée de sa popularité. Enfin, l'explorateur a choisi également quelques parties de haut niveaux pour lesquelles la ligne de mouvements sélectionnée a été jouée. Elles se trouvent en dessous des coups candidats. Utiliser l'ascenseur pour les faire apparaître, si elles ne sont pas visibles.  

Ces données proviennent soit des parties jouées sur Lichess, soit d'une base de parties de grands maîtres contenant environ 2 millions de jeux issus des tournois FIDE de 1952 à nos jours. Par défaut c'est cette base qui est sélectionnée. Le choix se fait depuis le menu de paramétrage de l'explorateur (cliquez sur la petite roue dentées, en haut à droite).   




Si vous préférez que l'explorateur d'ouvertures se base sur les parties de Lichess, remarquez que vous pouvez restreindre l'échantillon en fonction de la cadence et du niveau de force.

L'explorateur d'ouvertures peut être utilisé conjointement avec l'analyse-moteur, pour tester une variante personnelle. Stockfish peut évaluer la position à tout moment et vous pouvez décider de vous entraîner en poursuivant la partie avec lui.  
Lorsque votre exploration d'une ouverture est terminée, vous pouvez la sauvegarder sous forme d'étude : ouvrez le menu (en bas à droite) et cliquez sur "Etude". Lichess vous renvoie sur l'utilitaire de création d'études, en conservant votre ouverture, avec ses éventuelles variantes.


L'éditeur de positions

Menu "Outils" > "Editeur de positions" ou suivre ce lien.



Les éditeurs de positions sont en général faciles à utiliser et celui de Lichess ne fait pas exception. Pas besoin de mode d'emploi, juste quelques remarques :

Vous pouvez éditer une position en partant de zéro mais aussi reprendre une position d'une partie, en récupérant son code Fen. Si c'est depuis une partie de Lichess, affichez-la, venez sur la position recherchée, afficher "Échiquier d'analyse" puis ouvrez, sous l'échiquier à droite, l'onglet "FEN & PGN". Notez que le code FEN s'affiche juste sous l'échiquier. Copiez la chaîne de caractères du FEN.
Affichez l'éditeur de positions et copiez le FEN dans son champ, toujours sous l'échiquier puis validez. La position s'affiche. Vous pouvez maintenant la travailler.

A noter : toutes les bonnes interfaces d'échecs permettent d'extraire la position au format FEN.
Avec Arena : menu "Position" > "Copier FEN dans le presse-papiers"
Avec Lucas Chess : à partir d'une position quelconque, menu "Utilitaires" > "Sauvegarder" > "Format FEN" > "Copiez vers le presse-papiers"
Avec Crafty Chess Interface : menu "Partie" > "FEN" > "Copier" ou Majuscule+Inser.
Avec Scid vs PC : menu "Editer" > "Copier la position" ou Ctrl+C.
Avec Mayura Chess Board : menu "Edit" > "Copy position" ou Ctrl+C.

Lichess vous restitue à tout moment la position au format FEN et l'URL sur Lichess de votre édition.

Une fois la position terminée, vous pouvez continuer la partie, soit avec un ami, soit contre l'ordinateur.


Importation de parties

Menu "Outils" > "Importer une partie" ou suivre ce lien.

Ce module est très facile à utiliser. Vous devez juste lui indiquer où aller chercher une partie au format PGN sur votre ordinateur ou coller le texte d'un PGN dans le champ réservé à cet usage.  
Ca marche mais Lichess est chatouilleux sur la forme requise. Certains PGN seront considérés comme "non-valides". Par exemple, j'ai eu du mal à lui faire accepter des parties joués contre des moteurs avec Arena. Par ailleurs Lichess ne peut pas lire les PGN multiples.


Recherche avancée

Menu "Outils" > "Recherche avancée" ou suivre ce lien.

Il y a des milliards de parties stockées sur les serveurs de Lichess. Cet utilitaire offre un grand nombre de critères de recherche pour vous permettre de trouver celles dont vous avez besoin. Pas grand chose d'autre à en dire.



Une première approche des "Études"

Menu "Apprendre" > "Étudier" ou suivre ce lien.

Le système de "studies" de Lichess est un commentateur de Pgn permettent d'illustrer facilement des lignes d'ouvertures, des séquences de mat, des tactiques, commenter une partie... On peut aussi s'en servir pour programmer des exercices.
Les études peuvent être totalement publiques, réservées à des membres choisis ou encore totalement privées, pour votre usage personnel.
Le système des études peut servir, à un niveau d'utilisation approfondie, pour développer des projets collaboratifs, le site permettant de régler le niveau d'intervention de chacun, de synchroniser les contenus…


Exemple de création d'une étude

Voyons comment cela fonctionne sur un exemple. Supposons que nous voulions créer une étude concernant l'ouverture sicilienne fermée. Voici comment procéder :

1/Démarrer : menu "Apprendre" > "Étudier" ou suivre ce lien

2/Créer une nouvelle étude: en haut à droite, cliquer sur le bouton "+" vert.

Donner le nom approprié à la nouvelle étude et pour le moment, fermer tous les paramètres de visibilité, afin que cette study reste privée (il est possible de revenir ici plus tard pour modifier nos choix).

3/Création d'un premier chapitre: Lichess propose aussitôt de créer un premier chapitre. On peut lui donner un nom, définir le jeu choisi (échecs ou l'une des variantes), orientez l'échiquier de la vue des blancs ou des noirs...

Notez que sur cette page vous pouvez accéder à l'éditeur de positions, utiliser une partie de lichess.org ou de chessgames.com obtenue par son URL, partir d'une position FEN ou d'un fichier PGN (à télécharger).
Valider et l'éditeur d'études s'ouvre sur une page vierge.

4/ A partir de là, il est possible par exemple d'avancer les pièces sur l'échiquier et de commenter éventuellement en cliquant sur la bulle de la barre d'outils, sous l'échiquier.  Examinons là un peu en détail : de gauche à droite nous avons...




➤Sync : partage des modifications avec tous les membres

➤Rec : enregistrement des changements effectués sur la study.
Si l'étude semble bloquée, cliquez sur Rec.
➤Etiquette : ici il est possible d'attribuer des tags à l'étude, afin que les utilisateurs puissent la trouver plus facilement.
➤Commenter : si l'on écrit dans ce champ, le texte s'affichera à la suite des coups affichés sur l'échiquier, comme dans un PGN.
➤NAG : ce choix permet d'afficher des codes NAG à la suite des coups enregistrés. Il y a bien sûr les classiques "!", "?", "!!", "??", "!?" et "?!" mais aussi 18 autres des plus fréquents code NAG.
http://echecs-et-informatique.franceserv.com/echecs---glossaire-technique.html#signet_nag
➤Analyse de l'ordinateur : solliciter Stockfish pour évaluer la position courante.
➤Multiboard : affiche un mini-échiquier récapitulatif pour chacun des chapitres enregistrés.
➤Partager et exporter : ici vous pourrez dupliquer l'étude, la traduire en PGN, obtenir le PGN du chapitre seulement ou une image GIF de l'étude*.
Notez que vous obtenez également, ici : l'URL de l'étude, l'URL du chapitre seul, un code d'intégration pour un blog ou un site inetrnet, le FEN de la position. Lichess est bon communiquant !
➤Aide : ça c'est le gag du module. "Need help ? Get the tour", ca dit. Suivent une série de textes en anglais si généraux qu'ils ne sont d'aucune utilité pratique. Ah la la ! Quand les informaticiens se mettent à vouloir expliquer comment fonctionne leur création, ça fait mal !

Voilà pour la base.

*Ce PGN sera mal traduit par Arena et Crafty Chess Interface qui ne reconnaîtront pas les caractères accentués et les remplaceront par des caractères exotiques, rendant la lecture difficile. Lucas Chess n'affiche tout simplement pas les commentaires des PGN. Par contre Scid vs PC s'en arrange très bien. Le gestionnaire de bases de parties sera donc le partenaire naturel de Lichess.
Mayura Chess Board se débrouille aussi très bien avec les caractères accentués mais cette interface est beaucoup plus limitée que Scid.



Menu chapitre

En haut à gauche de l'échiquier se trouve la zone de gestion des chapitres. Voici ce que nous pouvons faire ici :

➤Créer un nouveau chapitre : se positionner sur l'onglet "Chapitre", cliquer sur le bouton bleu "+" pour ouvrir à nouveau l'utilitaire de création de chapitres.
➤Ajouter des membres : même si l'étude est privée, vous pouvez ajouter ici des membres de Lichess en indiquant leur pseudo. Les membres pourront intervenir sur le contenu de l'étude.
➤Ouvrir le menu : ici nous revenons à l'utilitaire général de paramètrage de l'étude. Le plus souvent pour modifier son niveau de visibilité. Une étude privée, une fois achevée, sera par exemple rendue totalement publique. C'est ce que j'ai fait pour mon étude exemple.
C'est ici également que vous effacerez les discussions en tchat et supprimerez éventuellement l'étude.
➤Activer ou désactiver le salon de discussion : c'est un tchat, mais réservé au commentaires de l'étude.


Zone de notation et barre de déplacements

A droite de l'échiquier vous avez la zone de notation des coups, avec les commentaires éventuels. Pour nous déplacer dans la séquence de l'étude, nous avons une barre de boutons de déplacements, au bas de la zone de notation. Examinons-là en détail :

➤Tout à gauche, le bouton en forme de livre ouvre l'explorateur d'ouvertures. Très utile pour peaufiner une étude sur les ouvertures.
➤A côté, le petit disque permet de donner la main à Stockfish, qui va nous demander de trouver une suite à la séquence. Si l'on ne trouve pas, il nous suggère une pièce, puis un mouvement complet.
➤Ensuite les boutons de déplacements (début de la séquence, un mouvement en arrière, un mouvement en avant et fin de la séquence).
A noter : si le pointeur de la souris est sur l'échiquier, la molette de la souris permet d'avancer et de reculer dans la séquence.
➤Enfin, tout à droite, le menu du module de création d'études.

Le menu du module

D'ici vous pouvez :
➤Tourner l'échiquier (pratique par exemple si vous souhaitez voir l'étude du point de vue des noirs).
➤Accéder à l'éditeur de positions
➤Continuer la partie depuis la position courante
➤Choisir entre la notation en ligne et la notation en bloc

Si vous recourez à l'évaluation de Stockfish, il y a là aussi quelques paramètres à régler :

➤Afficher ou pas la flèche matérialisant le meilleur coup
➤Afficher ou supprimer la jauge d'évaluation, qui permet d'un coup d'oeil d'apprécier la valeur d'une position.
➤Laisser Stockfish effectuer une analyse "infinie" ou le désactiver.

Les trois jauges en dessous permettent de choisir le nombre de lignes suivies par Stockfish (une seule par défaut), activer plusieurs coeurs de processeur (pour moi, Lichess persiste à ne voir qu'un seul de mes deux coeurs) et enfin de mobiliser plus ou moins de mémoire pour les besoins du moteur (par défaut 16 Mo, ce qui est faible. Porter à 32 ou 64 Mo n'est pas du luxe).


Dessiner sur l'échiquier

Le module de création de studies peut afficher des flèches sur l'échiquier ou un cercle vert pour signaler une case (j'ai vu sur certaines études ces éléments s'afficher en rouge mais je n'ai pas trouvé comment changer la couleur).
➤Pour afficher un cercle, pointer le curseur sur une case et faire un clic droit de la souris.
➤Pour dessiner des flèches, pointer sur une case, clic gauche de la souris et tirez dans une direction : une flèche se dessine sur l'échiquier.
Un clic gauche de la souris sur l'échiquier efface tous les dessins.
C'est sommaire et on aurait souhaité quelques possibilités supplémentaires, mais c'est tout de même très utile.

On peut additionner de nombreux chapitres dans la même étude. Plutôt que de faire une étude sur la sicilienne fermée, nous aurions pu construire un livret plus général sur les ouvertures siciliennes, en créant pour commencer un autre chapitre sur la sicilienne ouverte, puis sur les diverses formes d'anti-siciliennes, etc.


Tout transformer en étude

Tout ce que vous faites ou presque peut être transformé en étude - moyen commode de stocker en attendant un traitement ultérieur. Par exemple, une partie téléchargée en PGN et que vous avez demandé à Lichess d'analyser peut être sauvegardée avec l'analyse dans une nouvelle étude. Ouvrez le menu (en bas à droite, à côté des boutons de déplacements) et cliquez comme d'habitude sur le bouton "Etudes". Cela n'a qu'un inconvénient : Lichess ne propose pas de possibilité élaborée de classement et "Mes études" risque d'être très vite encombré...


Gérer les études

Les études de Lichess, cela ressemble un peu à une jungle impénétrable. Les studies sont balancées comme ça en vrac, sans classement. Il y en a des milliers, dont beaucoup sont d'un intérêt limité. Comment s'y retrouver ?

Tags et champ de recherches

Il faut compter sur les étiquettes que les créateurs ont attribué à leurs études. Sur le côté, l'item "Topics" affiche les tage les plus populaires. Tous à consonance anglaise. Ce n'est pas forcément inutile. La plupart des études ont peu ou pas de texte. Cela permet de resserrer l'éventail.
Mais la meilleure méthode est d'utiliser le champ de recherche, qui s'affiche au dessus de la masse des studies. Cela permet en particulier de trouver plus facilement les études en français. Si vous saisissez par exemple "ouverture sicilienne", vous trouverez plusieurs études rédigées et commentées en français sur ce thème.
Lorsque vous aurez mis la main sur une excellente étude rejoignant vos préoccupations actuelles, ne la perdez pas !  Cliquez sur l'icône en forme de coeur, en bas à droite de l'échiquier. L'étude se rangera alors dans le groupe "Mes études favorites". Pour l'en extraire, il suffira de cliquer à nouveau sur le coeur.


Retrouver ses études

Pour retrouver vos propres études, menu "Apprendre" > "Étudier". Dans la zone de texte de gauche, vous voyez "Mes études", "Mes études publiques" et "Mes études privées". Tous vos travaux, qu'ils soient achevés ou en chantier, seront rangés ici.
Toutes les études ont une URL propre. Vous pouvez ainsi afficher n'importe quelle étude en collant son adresse dans votre navigateur Internet. Par exemple, notre étude-démo sur la sicilienne fermée a pour URL : https://lichess.org/study/WWzBsdK7
Profitez-en pour la charger et l'examiner. Si vous souhaitez la ranger dans vos études favorites, cliquez sur le coeur.  

Voilà pour une première approche des études Lichess. Le module mériterait un approfondissement, mais j'y reviendrais probablement dans quelques temps.

Voir aussi : Lichess - Utilisation basique

Rob Robinson, septembre 2020.



 
 
 
 
 
 
 
 
Retourner au contenu | Retourner au menu _gaq.push(['_trackPageview']); (function() { var ga = document.createElement('script'); ga.type = 'text/javascript'; ga.async = true; ga.src = ('https:' == document.location.protocol ? 'https://ssl' : 'http://www') + '.google-analytics.com/ga.js'; var s = document.getElementsByTagName('script')[0]; s.parentNode.insertBefore(ga, s); })();